Sunday, June 28, 2015

Action against Pinkwashing, Berlin, 27.6.2015


 Activist distributes leaflets against Pinkwashing just in front of an Israeli supporter who distributes Israeli flags with rainbow colours









Israeli flags with rainbow colours were distributed all over..but so were the flyers against Pinkwahsing


 The Palestinian and rainbow flags at the top of the Berlin Victory Column!


(c) Anne Paq/Activestills.org, Berlin, 27.6.2015

Great action against Pinkwashing by activists who invited themselves in the Christopher Street Day (CSD) parade in Berlin disrupting Israeli ambassador during his opening speech and displaying banners against pinkwashing . 

Israel cannot instrumentalize the LGBTQI rights and pride marches to present itself as liberal and democratic when oppressing millions of Palestinians including of course the LGBTQI persons.



---------------Français-------------------------------------


Très bonne action contre le 'pinkwashing' par des activistes qui se sont invités au défilé du Christopher Street Day (CSD) à Berlin, la grande marche des fiertés, et ont perturbé le discours d'ouverture de l' ambassadeur d'Israël et ont brandi des bannières contre le pinkwashing. Israël ne peut pas instrumentaliser les droits des personnes LGBTQI et les marches des fiertés pour essayer de vanter Israël comme un pays libéral et démocratique alors qu'Israël continue d' opprimer des millions de Palestiniens, y compris bien sûr les personnes LGBTQI  

video of the action:


Monday, June 22, 2015

Action in solidarity with migrants / Action en solidarité avec les migrants, Berlin, 21.6.2015












 


(c) Anne Paq/Activestills.org, Berlin, 21.6.2015


Activists storm the field in front of the Reichstag today in Berlin to pay tribute to the thousands of migrants who died on their way to Europe and protest against European restrictive migration policies. "Refugees are welcomed here" was one of the strong slogans used during the action.
The march and action include thousands of people. Activists storm the fences around the Reichstag field and dig dozens of symbolic graves.
This action was part of a campaign "die toten kommen" (the dead are coming) which is organized by the Center for Political Beauty, a Berlin-based art activist group. There were actual two reburials of migrants in Berlin the last week.


----------------Français------------------------------------------------------------------------------------------------
Les activistes ont fait tomber mes barrières et ont occupé le champ en face du Reichstag à Berlin  pour rendre hommage aux milliers de migrants qui sont morts sur leur chemin vers l'Europe et pour  protester contre les politiques migratoires européennes restrictives . «Les réfugiés sont les bienvenus ici " était l'un des slogans utilisés lors de l'action forte .

Des milliers de personnes ont participé à la marche et action . Des dizaines de tombes symboliques ont été creusées en face du Reichstag sous l'oeil des policiers qui n'ont pas pu arrêter un tel nombre d'activistes déterminés.

 L'action faisait partie d'une campagne « die Toten kommen" ( les morts arrivent ) organisée par le Center for Political Beauty, un groupe activiste de Berlin qui utilise l'art. Il y a eux deux enterrements cette semaine à Berlin de migrants morts dans la Méditerranée.

Tuesday, June 16, 2015

Berlin: demonstration against far-right extremist group Bärgida / Manifestation contre la marche du groupe d'extrême droite Bärgida, 15.6.2015





Photos above: counter-demonstration against the march of the extremist  Bärgida (a group that is based on xenophobia and islamophobia, and includes some nazis supporters). Bargida wanted to march through Moabit, a multi-cultural quarter in Berlin. They were prevented by the activists.








Photos above: Bärgida supporters




Photos above: Left-wing activists blocked the street to stop the march by far-right extremists..They were violently pulled away by the German police


At the end the activists protesting the racist march, were far more numerous. The Bargida supporters were only around 100.



Friday, May 22, 2015

Demonstration against Frontex, Warsaw, Poland / Manifestation contre Frontex, Varsovie, Pologne, 22.5.2015








(c) Anne Paq/Activestills.org, Warsaw, poland, 21.5.2015

Still on the road..Poland. I joined the antifrontex days..which aim to protest against the restrictive European migration policies.


Activists offer a coffin to Frontex in Warsaw for its tenth year anniversary.

The budget of Frontex has been increased. Frontex, criticized for its opacity; and human rights abuse records, led to a growing militarization and aggressive policy at the European borders. Migrants are dying at our doors. More than 1,700 people are believed to have died this year so far, compared with 96 deaths up to the end of April last year, and the numbers are growing- day by day.

As a migrant says: "our resource can come to Europe, but not the people"

-----------Français---------------------------------------------------------------------------------------------

Toujours sur la route maintenant en Pologne . 

J'ai pu participer aux journées antifrontex qui visent à protester contre les politiques migratoires européennes restrictives .

Les activistes ont emmené un cercueil à Frontex à Varsovie pour son dixième anniversaire .

Le budget de l'agence Frontex a été augmenté. Frontex , critiquée pour son opacité ; et les abus des droits de l'homme, mène une politique agressive de militarisation croissante aux frontières européennes  Les migrants sont en train de mourir à nos portes . Plus de 1700 personnes seraient mortes cette année;  comparativement à 96 décès jusqu'à la fin de Avril de l'année dernière , et les chiffres augmentent de jour en jour.

Comme un migrant a dit lors de ces journées très riches : " nos ressource peuvent venir en Europe , mais pas les personnes.



Friday, May 08, 2015

Street exhibitions / Expositions de rue Marseille, 7-8 May 2015









 



 (c) Activestills.org, Marseille, May 2015.


Last night with a group of women activist from BDS-Marseille and a few others we went through the streets of Marseille to set up 5 Activestills street exhibits.
This is about bringing back Palestine, and especially Gaza still in ruins, on the agenda; and reclaiming the public space to raise important issues.
2 sets of the exhibits were about my current project #OBLITERATEDFAMILIES about the families who were entirely killed or in parts last summer during the Israeli military offensive.
For each family, we put the name of the persons killed, their age. The lists are shocking. and so we should continue to be shocked and enraged.. and we should continue to raise fundamental questions about the power structures around us which work very hard to hide the truths.
Another set was about the Separation Wall- more than 10 years after its route was declared illegal by the International Court of Justice; the Wall is still being built and annex more and more Palestinian land.

So we prepared the sets- thinking about the design, organizing the order, the texts, printing, collecting the equipments..and there we went through the night, resolute to accomplish the mission of bringing Palestine into the heart of Marseille..if only for a few hours.

This morning 3 out of the 5 street exhibits were still there.

TO SEE THE EXHIBITS:
- Rue la Cannebiere;
- Rue André Poggioli;
- Rue du Théâtre français;
- Rue Férréol;
- Cours Belsunce


-------------Français--------------------------------------------------------------------------------------------------

La nuit dernière, avec un groupe de femmes militantes de BDS-Marseille et quelques autres, nous sommes allées dans les rues de Marseille pour mettre en place 5 expositions de rue Activestills.

Il s'agit de ramener la Palestine, et surtout Gaza- toujours en ruines- à l'ordre du jour; et de re-conquérir l'espace public afin de soulever des questions importantes.

2 expositions portaient sur mon projet actuel #OBLITERATEDFAMILIES familles qui ont été tués ou entièrement en pièces l'été dernier lors de l'offensive militaire israélienne. 140 familles ont perdu 3 membres ou plus dans les attaques israéliennes...qui sont-elles? 
Pour chaque famille, nous avons mis le nom des personnes tuées, leur âge. Les listes sont choquantes. et nous devons aussi continuer à être choqué et indignés..et nous devons aussi continuer de poser des questions fondamentales sur les structures de pouvoir autour de nous qui travaillent très fort pour occulter les vérités.

Une autre série était aussi exposée sur le Mur de Séparation/Apartheid- plus de 10 ans après que son tracé ait été déclaré illégal par la Cour internationale de Justice; le Mur est toujours en train d'être construit et de spolier de plus en plus de terres palestiniennes.

Nous avons donc préparé les différentes expositions- il a fallu penser au design; à l'ordre, aux textes, à l'impression,  et la collecte des équipements nécessaires..and là nous nous sommes fondues dans la nuit, bien décidées à accomplir notre mission d'exposer la Palestine au coeur de Marseille- même pour quelques heures.

Ce matin, 3 sur les 5 expositions de rue étaient toujours là.

Pour voir les expositions, rendez vous vite à ces rues:
- Rue la Cannebière;
- Rue André Poggioli;
- Rue du Théâtre français;
- Rue Férréol;
- Cours Belsunce

Thursday, April 30, 2015

A Marseille - 6 mai EXPOSITIONS ET CONFERENCES


(c) Anne Paq/Activestills.org, "this used to be my bedroom

« C’ÉTAIT MA CHAMBRE »
EXPOSITION PHOTOS ET RENCONTREAVEC ANNE PAQ
PHOTOGRAPHE DU COLLECTIF ACTIVESTILLS

Vernissage: 6 Mai à 18H30, en présence de la photographe qui présentera
le travail de son collectif et témoignera de la situation dans la bande de Gaza.

Manifesten, 59 rue Adolphe Thiers, 13001 Marseille
du 6 mai au 12 mai

L’exposition présente des portraits d’enfants de Gaza dans leur chambre détruite 
par les bombardements israéliens de l’été 2014. La photographe leur a posé une
question simple- «Qu’est ce qui te manque le plus de ta chambre?»

(Concept et photos: Anne Paq ; photo editing: Shiraz Grinbaum/ Activestills) 




AUTRES EVENEMENTS SUR MARSEILLE ET SA REGION:

- Expositions de rue dans l'espace urbain de Marseille- nous diffuserons les coordonnées le jour même

- Projection du documentaire primé  Flying Paper: 
 La photographe présentera aussi un film documentaire sur des enfants passionnés de cerfs-volants à Gaza dont elle
 est la co-productrice.
Á Martigues, le 12 Mai, à 20h30 , au Cinéma Jean Renoir, Allée Jean Renoir, 13500 Martigues.
Evénement organisé par la Ligue des Droits de l’Homme et le Collectif Solidarité Palestine Ouest Etang de Berre.
Á Marseille le 13 Mai, à 19h , à Dar Lamifa, 127 rue d’Aubagne, 13006 Marseille.
La projection sera suivie d’un débat avec la co-productrice et des groupes locaux de soutien à la palestine. 




 14 Mai à 15h30 au Théâtre Toursky, pour commémorer le 67ème anniversaire de
la Naqba (la catastrophe) - cette journée marque les massacres et l’expulsion du peuple palestinien de leurs terres
par les milices sionistes en 1948.
Evenement organisé par : BDSMarseille, UJFP, Palestine13, Femmes en Noir, Génération Palestine, et UDCGT13.
Théâtre Toursky, Salle Léo Ferré, 16 Promenade Léo Ferré, 13003 Marseille.




Tuesday, March 17, 2015

Back to Gaza..still in ruins / De retour à Gaza, toujours en ruines.




(c) Anne Paq/Activestills.org, Zawaydeh village, 17.3.2015

How to forget when you see the ruins of your homes in front of your shelter?

Children the family of Suleiman Abu Darouj play in front of their shelter next to the ruins of their destroyed home in Zawaydeh village, Gaza Strip, March 17, 2015. During an Israeli attack, 5 members of the Abu Darouj family were killed, including two children.